• Classé "Excellence" Tripadvisor
  • Suivez nous
  • +66 (0) 87 064 3126

Siamtara

Siamtara est un jonque traditionnelle du Myanmar (Birmanie) entièrement transformée et rénovée en 2015 sur le modèle de sa grande soeur Chantara pour donner la même atmosphère, le même confort et le même charme.

Siamtara offre tout le confort que l’on peut attendre d’un bateau moderne. Elle est parfaite pour vivre à bord quelques jours ou pour une journée en mer avec des amis ou en famille.

Siamtara est pourvue de 3 cabines doubles avec par cabine : une couchette de 1,60m x 2m et une couchette simple de 0,80m x 2m et une salle de bain et toilette privée. La master cabine est situé sur le pont supérieur, modulable en couchette, pour les nuits à bord, ou en salon selon les besoins. Les deux autres cabines sont situées sous le pont avant.

Siamtara a un carré très accueillant avec une cuisine où il est possible de cuisiner pour 40 personnes, un bar et une salle à manger. La table peut recevoir 10 à 12 personnes pour déjeuner ou dîner. Vous pouvez commander au bar des cocktail, du vin ou bières pour agrémenter votre croisière.

Une confortable plage arrière peu accueillir 4 à 6 personnes pour apprécier le paysage de l’archipel de Koh Samui en toute sérénité.

Siamtara est idéale pour amener jusqu’à 39 personnes à son bord pour une croisière d’une journée, une croisière dîner coucher de soleil ou pour une croisière de 24h ou plus avec nuit(s) à bord pour 6 à 9 personnes.

 

Son Histoire :

Siamtara est une jonque du Myanmar (Birmanie) très similaire à Chantara.

Construite en 2006 comme cargo pour le transport de pierres, sable et matériaux de construction, sa structure et sa conception sont donc très solides pour pouvoir transporter de très lourdes marchandises.

J’ai acheté Siamtara le 23 décembre 2014 à Dawei, situé environ 300 km au sud-est de Rangoon. Elle a été construite à Pyabon, une autre province Myanmar, à environ 200km à l’Ouest de Rangoon. C’est la province où l’on trouve les meilleurs essences de bois et un savoir faire séculaire dans les constructions navales. Le dessin de sa coque est typique de cette province. On retrouve ce type de bateau un peu partout autour de Rangoon et dans beaucoup d’autres provinces plus lointaine du Myanmar.

Ce sont des bateaux à voiles à l’origine, j’ai donc gardé cette caractéristique qui lui donne une très belle allure traditionnelle. Il a fallu enlever le mât pour la ramener du Myanmar à Ranong en Thaïlande sur la mer d’Andaman. Siamtara a traversée la péninsule Thaïlandaise par la route jusqu’à Chumpon dans le golf de Thailande. Le mât à été réinstallé lors de la rénovation en Thailande, à Surat Thani.

La première étape a été de Dawei à Mieyk, à environ 200km au sud pour faire les premières transformations sur la structure. Comme Siamtara à été construite pour naviguer en majorité en rivière, il fallait gagner en stabilité dans les vagues ainsi que pour garder un cap avec un courant latéral. Elle est restée 3 semaines pour le remplacement de la quille et l’installation de stabilisateurs latéraux. le gouvernail et l’arbre de transition ont aussi été déplacés pour recevoir une motorisation plus importante.

A la fin Janvier 2015 Siamtara a repris la mer pour Kawthang, la ville la plus au sud du Myanmar à la frontière avec la Thaïlande. Le 8 février nous avons traversé la rivière frontière pour arriver à Ranong.

Après le dédouanement nous avons dû attendre les hautes marées autour de la pleine lune et le 23 février nous avons chargé Siamtara sur un camion pour traverser la péninsule Thaïlandaise et remettre le bateau à l’eau à Chumporn après 55km de route.

Siamtara a repris la navigation en traversant le parc marin d’Ang Thong pour rejoindre Surat Thani. Elle est arrivée et sortie de l’eau sur le chantier naval le 4 mars 2015.

Tout l’intérieur du bateau a été démonté pour ne garder que la coque et la structure. Nous avons réutilise 90% du bois d’origine pour reconstruire le bateau et pour le reste avec du bois neuf.

Les plus grosses modifications, la nouvelle conception et l’agrandissement de la structure ont été faits à Surat Thani.

Le moteur, la boite de vitesse, le gouvernail et la cabine capitaine ont été changé pour optimiser le rendement et réduire sa consommation de carburant ainsi que son impact  sur l’environnement.

L’électricité est entièrement neuve et réalisée aux standards Européens. L’utilisation de panneaux solaires, de batteries et d’un convertisseur permet de produire 100% des besoins énergétiques à board. Depuis le 22 Juin 2016 nous n’utilisons de générateur que en cas de dépannage.

L’étape finale à été la voile, mise en place définitivement le 25 juillet 2016.